Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 21:35


A propos de TRIGNAC, notre "cadre de vie"

Les Forges de Trignac

Quelques images de notre commune de Trignac en Loire Atlantique, aux portes de Saint-Nazaire.


Si Trignac évoque peu de choses à ceux qui ne l'habitent pas, ses anciennes forges sont bien connus des habitants de la région, pour être visible depuis la quatre voies qui relient Nantes à Saint-Nazaire. On ne peut guère les manquer !

Ces forges, plus de centenaires, créées en 1879 par la société des Mines de Fer d'Anjou et fermées en 1943, ont construit l'identité de Trignac. Monument de l'histoire sociale de la ville, l'activité sidérurgique fut avant tout l'élément du développement économique de cette ville ouvrière, qui employa aux heures les plus fastes  jusqu'à 1500 salariés.
Frappée par la crise de la construction navale en 1920 pour laquelle elle produisait tôles et profilés pour la construction des navires et des chaudières, la société  cessa son activité de production de fonte en 1932 suite à l'arrêt des hauts-fourneaux et  l'usine est fermée définitivement le 23 mars 1943. Il ne reste aujourd'hui que ces curieux échassiers de bétons armés, vestige d'un flambant patrimoine industriel, et semblant vouée à l'abandon et à une ruine inexorable.

Pont de Paille Trignac

 

Trignac, c'est aussi "une ville construite à la campagne" (Les roseaux et le canard Col vert sont d'ailleurs ses emblèmes), pour reprendre la boutade d'Alphonse Allais, au pied du parc régional de Brière. Il faut dire que fin 19ème siècle, Trignac dépend encore de la commune de Montoir-de-Bretagne, et ne compte que 319 habitants (pour un peu plus de 7000 aujourd'hui). Hameau entouré de marais, ses habitants, installés près des îlots de Berre, Trembly, Hocquart ou Aine, pratiquent alors la chasse et la pêche, utilisent et vendent la tourbe et les roseaux. Le marais s’assèchant, les îles disparaissent. En 1879, les hameaux communiquent par des chemins qui mènent tous à l’unique lieu de travail : les Chantiers de Construction Navale de Saint-Nazaire.

 

 

C'est seulement le 31 mars 1914 que Trignac est érigé en commune indépendante. Trignac

 

 

 


Au cours du siècle dernier, Trignac s'étend avec le développement de deux zones commerciales La  Butte de Savine abrite deux zones commerciales de première importance pour l’agglomération : la Fontaine au Brun et Savine. Face à elles, Trignac-Certé, quartier d’habitat social, dresse ses deux massives « tripodes », des tours construites en 1975 et 1976 abritant près de 300 logements. L’ensemble marque l’entrée dans la partie densément urbanisée de l’agglomération.

 


En 2009, les tripodes de Certé disparaissent du paysage de Trignac...

Certé - Vue d'ensemble




Tripode Certé Trignac


Tours de Certé - Trignac

Partager cet article

Repost 0
Published by Stanislas Fonlupt & Geraldine Joigneault - dans URBAIN
commenter cet article

commentaires

Who's Who

  • : Expressions
  • Expressions
  • : Music Hall, chansons, photographie. Quelques unes de nos passions. Venez nous rejoindre, aidez nous à enrichir ses pages de vos documents authentiques, aticles, images.
  • Contact

BIENVENUE

Dans une blogsphère déjà bien riche,il est question, dans notre blog polymorphe, de quelques unes de nos passions : photographies, music hall,concerts, spectacles en lien, de près ou de loin, avec la chanson française...

Vous avez aimé ce site et ses articles.
Abonnez-vous à la Newsletter


A PROPOS DE NOUS

blog-expressions-saint-nazaire-geraldine-Joigneault-Stanis.jpg

CONNEXE

Paperblog

.

.