Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 22:45
LIGHTROOM : Problème d'ouverture du catalogue

Peut-être avez vous été confronté, comme nous ce soir !; au message suivant suite à une fermeture brutale du logiciel lightroom (plantage du PC par exemple en cours d'utilisation de votre logiciel préféré) : Impossible d'ouvrir le catalogue Lightroom. nommé "xxxx", car il est déjà ouvert dans une autre application :


Capturer



Le remède

Il est simple. Il s'agit de trouver le fichier "xxxx.lock" (indiqué dans la boîte de dialogue ci-dessus) qui aurait dû être supprimé automatiquement lors de la fermeture du ogiciel Lightroom. A vous de procéder à cette suppression manuellement. Pour se faire :

1- Quittez Lightroom,

2- Avec l’explorateur Windows (ou le Finder OS X), localisez le dossier dans lequel se trouve votre catalogue (fichier .lrcat),

3- Repérez le fichier du type "Lightroom 2 Catalog.lrcat.lock",

4- Supprimez-le

5- Redémarrez Lightroom.


Attention : lorsque Lightroom se ferme, il génère aussi un fichier qui se termine par “.lrcat-journal”. Ne le supprimez surtout pas, au risque de corrompre définitivement votre catalogue courant.



Géraldine Joigneault - Stanislas Fonlupt




 

Repost 0
Published by Stanislas Fonlupt & Géraldine Joigneault - dans TUTORIELS - ASTUCES
commenter cet article
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 01:01
COMMENT INSERER UN DIAPORAMA DANS UN BLOG ?
Un jeu d'enfant ...

JOOMEO est une application de partage de photos accessible depuis n’importe où dans le monde avec un simple navigateur Internet !

 Joomeo-Joigneault-Fonlupt-expressions.JPG


Vous pouvez :

·       Stocker et organiser vos photos et vidéos dans des albums.

·       Gérer vos contacts dans des carnets d’adresses.

·       Contrôler vos partages en toute sécurité et gérez pour chaque contact les autorisations de télécharger et de publier dans l'album.

·       Accéder aux espaces Joomeo de vos proches grâce à votre réseau.

·       Un nouvel album, des nouveautés, un événement, alerter vos contacts en envoyant des messages.

·       Montrez vos plus belles photos dans un forum, un blog, … ! Joomeo vous permet aussi en un clic de publier un album, dans n’importe quel site web.

·       Qualifier vos photos grâce à des mots clés.

·       Rechercher vos photos avec un moteur de recherche par mots clés ou par dates.

 

Toutes les fonctionnalités sont disponibles dès la version gratuite de Joomeo.

 

Faire un diaporama et le publier, un jeu d’enfant :

 

1 ) Vous inscrire gratuitement sur Joomeo.

2 ) Regarder les démos .Elles sont très bien faites.

( Stocker et organiser / Partager simplement / Publier mes diaporamas )

3 ) Transférer vos photos .

 

Une fois vos photos transférées, sélectionner votre album et cliquer sur l’icône « Publier un diaporama ».

 

Une fenêtre s’ouvre pour configurer votre diaporama :

·       3 styles au choix

·       Choisir la couleur du fond

·       Choisir la taille des photos

·       Définir la durée d’affichage

·       Cocher «  Autoriser le plein écran »

 

La publication de diaporama de photos est très souple. Elle peut se faire sur un site Internet, sur un blog, sur un forum, ou par simple envoi d’une adresse Internet.

A vous de choisir :

Pour ma part, j’ai copié le code HTML du diaporama et je l’ai collé dans mon article de blog .

 

Voir l’exemple Photographies - TERRES D'ESTUAIRE -

Maintenant que vous êtes prêt, connectez vous sur Joomeo ... C'est à vous de jouer.

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques et nous envoyer vos créations.


Expressions - Géraldine Joigneault et Stanislas Fonlupt

Repost 0
Published by Stanislas Fonlupt & Géraldine Joigneault - dans TUTORIELS - ASTUCES
commenter cet article
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 16:27
De la Photographie de spectacle ou de scène
Petit tutoriel pour Béotiens

 

 

Suite à la demande de quelques uns de nos lecteurs, nous vous livrons ce petit tutoriel sur l'art de photographier la scène, les spectacles, les concerts : les pré-requis indispensables, les contraintes techniques et éthiques. Nous l'avons voulu assez complet, mais les commentaires, éventuelles omissions ou précisions seront appréciés de votre part.


Préambule :

Les Têtes raides003La photographie de scène est un des aspects de la technique photographique le plus délicat, mêlant contrainte de temps, d'organisations, matériel, technique, nécessité du respect de l'artiste, du public et devoir de restitution d'un art mis en scène par le biais d'un autre art, celui de la photographie.

Car le photographe est avant tout là pour relater une prestation scénique déjà écrite et composée, ce qui n'exclut pas la créativité et l'inventivité...


Matériel :


Manu Dibango

- un réflex numérique

- un zoom type 70-200 (le plus lumineux possible, ouvrant à 2.8 si possible. Ce n'est pas indispensable mais c'est beaucoup mieux !).

- Le flash : il n'est couramment pas accepté  et de surcroît il gêne les artistes et le public. Sauf exception, il est à proscrire.

- Un monopode peut être très utile. Un pied aussi si le lieu s'y prête (extérieur ou barnum). Avec une télécommande associée, le résultat de la mise au point pourra alors approcher une forme de perfection.
- Une carte mémoire conséquente (4 Go, 8 Go, la photographie en RAW demande beaucoup de ressources mémoire

- La poignée "Grip", vous sera très utile à plusieurs titre : pour la prise en main des photos en mode portrait, d'autre part elle permet de ne pas se soucier de l'autonomie des batteries. Elle permet aussi l'ajout d'une carte mémoire sur certains modèles...



Autorisations :


Bernard LubatLa photographie de spectacle se pratique dans un cadre contraint et soumis à des règles.

Par respect pour les artistes, une autorisation, ou mieux une accréditation est souhaitable pour le spectacle photographié.


Autres possibilités : obtenir une accréditation afin de faire les prises de vue durant la balance.

Par respect pour les spectateurs cette fois, il est nécessaire de limiter ses déplacements à l'essentiel et de les anticiper. Certains spectateurs ont payé chers leur place pour se faire plaisir et non pas pour vous regarder prendre des photographies. Le professionalisme, ou l'amateurisme éclairé, s'exprime aussi dans sa capacité à réaliser un reportage tout en restant discret.


Un repérage préalable, quand la possibilité existe, est d'une grande utilité.


Avant le spectacle :


Pierre VassiliuLa préparation du boîtier est indispensable.

Faites votre "check-list" : rangement du sac, charge des batteries, accus supplémentaires, préparation de la carte mémoire... Il faut se souvenir que dans l'obscurité la plus complète, je dois être capable de mettre la main sur mon menu matériel sans chercher...


Autre pré-requis indispensable : Il est important de bien connaître son boîtier et ses réglages avant le spectacle.


  •   Le boîtier doit être prêt : monté de préférence d'un zoom transtandard (type 70-200, 18-200) lumineux de préférence, d'une carte vierge d'une capacité suffisante.
  • Le reflex est configuré pour que l'enregistrement des photographies se fasse obligatoirement en RAW. Les contraintes liés aux lumières sont trop nombreuses pour laisser l'appareil régler la balance des blancs par lui-même . S'il y a un domaine ou le format Jpeg est à proscrire, c'est bien celui de la photographie de spectacle. Le rendu JPEG peut parfois se révéler satisfaisant mais il est le plus souvent aléatoire. Le format RAW permet en post-traitement de corriger cette balance de façon parfaite. Il ne faut pas se priver de cette possibilité. 
  • La mesure de la lumière est en spot. Les mesures pondérées ou matricielles de l'exposition sont le plus souvent à oublier pour la photo de concert.


N'oubliez pas que la monte d'un objectif, le remplacement d'une carte mémoire dans l'obscurité d'une salle et au milieu de la foule peut s'avérer une opération très délicate.


Quand le photographe entre en scène, il doit être fin prêt. Les considérations matérielles ont été bien entendu pensées avant.


Durant le spectacle


Sheikh Hamza Shakkûr - Ensemble Al KindiLes conditions de lumière sont souvent une vraie contrainte pour le photographe qui ne lui laisse pas une grande latitude pour opérer de vrais choix.

Une trop faible vitesse et c'est le risque du flou de bougé du photographe / ou un flou, non maîtrisé, généré par le mouvement des artistes en scène.

Le flou peut être intéressant mais il doit être contrôlé.


Le numérique apporte un avantage indéniable : pouvoir mdifier la sensibilité (ISO) de l'appareil en cours de session.

Il s'agit de composer avec.


En fonction de la salle, il est rare de pouvoir accomplir des prises de vue en dessous de 800 isos afin de garder une vitesse suffisante. Le plus couramment, je travaille à 1600 isos, voire 3200 isos.

A ce niveau de sensibilité, le bruit est manifeste. Les photographies ainsi produites restent avec les appareils de dernière génération d'une très belle qualité.


L'oeil du photographe


IMG 2239Une fois ces paramètres maîtrisés, reste la part de l'oeil du photographe. La part la plus intéressante et qui peut s'avérer créatives.


Si nous pouvions oser quelques conseils :

  • rien ne sert de mitrailler, il faut déclencher à point, quand les conditions de lumière sont réunies. Comme en photographie animalière, la patience est nécessaire et il ne faut pas brûler toutes ses cartouches tout au début. Un spectacle  laisse suffisamment de temps pour faire de très bons clichés.

  • Observer le jeu de la scène, les premiers plans, valoriser l'arrière-plan, le décor, la mise en scène. Un bon photographe de spectacle est celui aussi qui saura le mieux restituer la scénographie du spectacle en peu de clichés.

  • Détecter les éléments intrusifs dans la composition de la photo qui non seulement n'apporteront rien mais gêneront sa lecture : il en a plus qu'on ne croit sur scène et il faut être photographe pour s'en apercevoir : les haut-parleurs de retour de scène, micros, pieds de micro, etc.

  • Oser la variété des plans et ne pas négliger les plans d'ensemble. Le spectacle, ce n'est pas seulement se constituer un trombinoscope du Boys-band ou du Girls band qu'on révère.


Cette phase d'observation est nécessaire au travail sur le cadrage et la composition. Le hasard peut faire bien les choses parfois, mais le favoriser est un atout véritablement.

Après le spectacle

Yann Tiersen

Votre travail s'il a été accompli sérieusement, mérite une sauvegarde et un archivage, pensez-y.

Un logiciel de catalogage et de post-traitement des fichiers RAW tel que lightroom est indispensable. Un post-traitement même minimal est indispensable  pour obtenir un rendu satisfaisant. Cela commence bien évidemment par un travail, en lot, sur la balance des blancs...

Et puis le reste... Mais là, on entre dans un autre domaine !

 

Stanislas FONLUPT & Géraldine JOIGNEAULT

 

 

 

 

 

 

 

Tous les crédits photographiques : Stanislas Fonlupt / Géraldine Joigneault

Par ordre d'apparition dans l'article :

1- Christian Olivier, groupe les Têtes Raides, 1999

2- Manu Dibango, 2007

3- Bernard Lubat, 1998

4- Pierre Vassiliu, 1999

5- Shaikh Hamza Shakkur - Ensemble Al Kîndi

6- Richard Galliano, 2007

7- Yann Tiersen - séance photo après un concert en 1997

 

 


 

Repost 0
Published by Stanislas Fonlupt & Géraldine Joigneault - dans TUTORIELS - ASTUCES
commenter cet article

Who's Who

  • : Expressions
  • Expressions
  • : Music Hall, chansons, photographie. Quelques unes de nos passions. Venez nous rejoindre, aidez nous à enrichir ses pages de vos documents authentiques, aticles, images.
  • Contact

BIENVENUE

Dans une blogsphère déjà bien riche,il est question, dans notre blog polymorphe, de quelques unes de nos passions : photographies, music hall,concerts, spectacles en lien, de près ou de loin, avec la chanson française...

Vous avez aimé ce site et ses articles.
Abonnez-vous à la Newsletter


A PROPOS DE NOUS

blog-expressions-saint-nazaire-geraldine-Joigneault-Stanis.jpg

CONNEXE

Paperblog

.

.