Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 22:59

 

Robin Leduc à la Bouche d'Air, sur scène

 

Il est toujours agréable de se dire que l'on a eu la chance de faire parti des « happy few »... 

Fort heureusement, ce moment peut encore se partager en images pour ceux qui n'y étaient pas.

 

Pour voir quelques instantanés de Robin Leduc, pour se remémorer quelques tranches de scènes,  cliquez sur la vignette ci-après.

 

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur l'artiste, cliquez ici pour un renvoi à cet intéressant article présent sur le site de rfimusique.

 

 

 

 

robin-leduc-blog.jpg

 

 

 

Repost 0
Published by Stanislas Fonlupt & Geraldine Joigneault - dans SPECTACLES
commenter cet article
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 14:31

"Je vais commencer par la chanson de rappel comme ça ce sera fait. On ne sait pas ce qui peut arriver », plaisante Bernard Joyet au public de Quai des Arts à Pornichet.

Une façon de tourner, sans « en faire des tonnes », la page des adieux à un ami de la grande famille des chansonniers. L'esprit d'Allain Leprest souffle sur ce spectacle d'ouverture de saison qui lui est dédié. Un petit peu plus tard dans la soirée, Bernard Joyet reprendra sobrement Mont Saint-Aignan. Emotion, sur scène, dans le public.

 

Et surtout il y a Bernard Joyet et ses chansons qu'il joue sur scène.

 

Celles que l'on connaissait, l'irrésistible gérontophile, quelques chansons de l'album Les victoires de la Muse, d'autres « que vous ne connaissez pas. Et moi non plus d'ailleurs ! ».

Interprétées à deux voix, ces chansons sont accompagnées par « l'immense  Nathalie Miravette" . Il y en a des tristes (« La petite mort »), des émouvantes (« t'es belle comme un hôtel d'Antibes »), des engagés(«  ni dieu ni maître / peut-être chacun sa route / sans doute") , des dégagés...  Et puis d'autres qu'il  faudrait pouvoir réécouter dans le prochain album qui sortira en souscription car dans les chansons de Bernard Joyet, "y a beaucoup de mots", qui ne demandent qu'à être réécouter... ( http://www.bernardjoyet.com/)

 

Pour le spectacle en image, il faut cliquer sur la vignette ci-dessous:

 

 

Presentaion-Bernard-Joyet.jpg

 

 

 

20111008-20111008-ACT_3248-copie-1.jpg

 

Merci à Gérard Boucard, directeur artistique de Quai des arts, et à Dominique Salomon, adjointe au maire chargée de la culture, pour leur accueil.

Repost 0
Published by Stanislas Fonlupt & Geraldine Joigneault - dans SPECTACLES
commenter cet article
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 15:33

 

 

« Il s'agit de la création d'un spectacle qui mixte musique instrumentale, chansons et expression théâtrale », explique Jean-Pierre Pierron, un des animateurs de l'association Le P'tit chariot, qui produit le spectacle. Une création qui trouve son origine dans l'amitié qui lie Gérard Pierron chanteur et mélodiste, et Bernard Meulien comédien, et interprète pour l'occasion d'un Tristan Corbière « poulie d'os dans la mâture du Hollandais volant ». Gérard incarne, lui, lui, Louis Brauquier, dont il chante l'oeuvre poétique, « ce trésor marin ».

 


"L'escale des trépassés", textes de Tristan Corbières (1845-1875) et Louis Brauquier (1900-1976), avec Bernard Meulien et Gérard Pierron et les musiciens Marie Mazille, Patrick Reboud et Yves Perrin. Montage de textes, chansons et créations musicales originales dans un décor de Marc Brémont (plasticien, sculpteur).

Avec le soutien artistique d'Hélène Raimbault à la mise en scène et de Jack Percher à la création lumière.


Les photographies (cliquez sur la vignette pour le visionnage !) ci-dessous ont été prises lors de l'avant-première donnée le 22 septembre 2011 au THV de St Barthélémy.

 

 

 

 

 

Inviation-pour-blog.jpg

Repost 0
Published by Stanislas Fonlupt & Geraldine Joigneault - dans SPECTACLES
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 00:08

 

Pour visualiser le spectacle, cliquer sur le visuel ci-dessous :

 

 

Jeanne-Cherhal-quai-des-arts.jpg

Repost 0
Published by Stanislas Fonlupt & Geraldine Joigneault - dans SPECTACLES
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 23:05

Karimouche à quai des arts - Pornichet

 

Nous avions eu le plaisir de découvrir Carima, dite aussi Karimouche lors de la nuit des musiciens, à Paris en novembre dernier. Elle y livrait une savoureuse version des Bourgeois de Jaques Brel avec Yves Jamait . Nous l'avons retrouvée avec le même bonheur, hier à quai des arts à Pornichet, en première partie de Jeanne Cherhal. Toujours avec cette gouaille aux accents "berbères charentais" qui emprunterait  à Michel Audiard, et cette fougue enthousiasmante et communicative...

 

Sincères remerciements à Nora.

Salutations à Kosh au Beat-Box et Jean-Pierre Caporossi au clavier.

 

Pour le concert en images, cliquer sur le visuel ci-dessous :

 

Karimouche-quai-des-arts-pornichet.jpg

 

 

Repost 0
Published by Stanislas Fonlupt & Geraldine Joigneault - dans SPECTACLES
commenter cet article
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 21:48

 

 

Pour visionner la galerie photos, cliquez sur la photographie si dessous.

 

" Trois cents milliers de poèmes

De la Terre jusqu'au Soleil

Et combien de toi à moi ? "

 

De retour d’une tournée de trois semaines au Quebec, Nicolas Jules le « powête » à l’allure d’un dandy lunaire,les cheveux en bataille, joue avec les mots et son public.

 

Humour décapant, twist improvisé et poirier dans la salle font de lui un comédien chanteur singulier. Un univers bien à lui, affranchi, indépendant, à la fois bohème et fantasque.

 

Ses mains câlinant sa vielle Gibson électrique, Nicolas Jules est brillamment accompagné par son fidèle batteur Roland Bourbon – en costume une pièce volontiers provocateur ! - et, depuis peu, par une contrebassiste, Béatrice Gréa – charmante-.

 

Un spectacle perpétuel formé par un superbe trio à ne pas manquer.

 

Depuis une dizaine d’années, Nicolas Jules a récolté une kyrielle impressionnante de reconnaissance : prix chanson des Découvertes du Printemps de Bourges, plusieurs Coups de cœur de l’Académie Charles Cros, le prix du jury au festival Alors Chante de Montauban…

 

http://www.myspace.com/nicolasjuleschanteur

 

 

  • De l'Oreillette au Ventricule (1998) / 5 titres
  • Doigts dans les Doigts (2000) 5 titres
  • Tête à Cloaque (2002), 5 titres
  • Le Coeur sur la Table (2004)
  • L'Atelier (en public à l'Atelier) (2005)
  • Powête (2008)
  • Shaker (2010)
 
Cliquez sur la photographie pour visionner la galerie.

Presentation-Nicolas-jules-Nantes-la-bouche-d-air-copie.jpg
Photographies Géraldine Joigneault et Stanislas Fonlupt - Nicolas Jules - La Bouche d'Air - Nantes 2010

Repost 0
Published by Stanislas Fonlupt & Geraldine Joigneault - dans SPECTACLES
commenter cet article
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 23:48

 

Vous n'aviez pas rêvé, vous, amoureux de la bonne chanson ! Celui-là en chemise rouge, pantalon à bretelles, chaussettes signées Charles Schulz, croisé peut-être dans « la salle d'attente de la gare de Nantes » , était bien l'ineffable Gérard Morel.

Oui, Gérard Morel en personne ; en bonne chair et en os.

 

Et il s'agit du même, avec sa guitare qui l'accompagne, qu'on a retrouvé peu de temps après dans la salle Bonnaire, lors d'une soirée « privée » réservée aux seuls happy few.

 

Sans filet ni prompteur, sans strass, ni paillettes, sans sonorisation aucune, à voix nue, avec pour toute fortune son répertoire. Il est venu chanté là quelques-uns de ses morceaux de choix : entre autres les incontournables l'hymne à mon beau-frère, mon festin, la ballade de charlotte, la vache de greluche. Et aussi plus inattendu une marche nuptiale, celle de Tonton Georges, traduite en Italien.

 

En français, souvenez-vous, ça donnait ceci : «  Mariage d'amour, mariage d'argent J'ai vu se marier toutes sortes de gens Des gens de basse source et des grands de la terre... ».

On se prend à rêver à une rencontre improbable, à une collaboration discographique Gérard Morel et Joël Favreau (qui accompagna Georges Brassens sur le disque et à la télévision). Mais est-ce vraiment raisonnable ?

 

Une chose est sure, Gérard est reparti dans son Ardèche et on aura beaucoup de plaisir à le revoir bientôt. En attendant, ces quelques images pour se re-raconter une bien belle soirée.

 


 

Pour visionner la galerie, cliquez sur l'image ci-dessous.


 

1ere-de-couv-galerie-gerard-Morel-copie.jpg

 

Un grand merci au réseau Cabex on line - Saint Herblain -  pour l'organisation de cette soirée et pour leur accueil.

 

Site officiel de Gérard Morel

 

Photographies Géraldine Joigneault et Stanislas Fonlupt - Nantes

Repost 0
Published by Stanislas Fonlupt & Geraldine Joigneault - dans SPECTACLES
commenter cet article
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 17:35

Yves Jamait et ses invités à l'Espace Pierre  Cardin pour la 19ème nuit des Musiciens, ça ressemblerait un peu à un bar à Jamait, sans ses habits de gargote, qui jouerait les coudées franches sur le zinc d'un Georges V.

Qu'à cela ne tienne, dans ce lieu élégamment sobre à deux pas des champs élyséens, la magie Jamait a fonctionné plus que toujours. Une salle comble, une ambiance festive, des aficionados venus pour certains de loin (bonjour et merci à Nathalie de Genève).

 

Bref, du music-hall qui donne envie de dire comme Boris Vian que "l'ére de la chanson va [re]commencer".


Yves Jamait nous a offert une très grande soirée, pleine de surprise, entouré de ses invités « chantistes »   : 

Agnès Bihl, Karimouche, Jean Guidoni, Carmen Maria Vega, Aldebert, Thierry Romanens, Les Joyeux urbains... De ses musiciens aussi aux grandes pointures : Jean Félix Lalanne et sa guitare, Thierry Caens (trompette), Guillaume Vincent (piano), Jack Ada (guitare), Yvon Cherry à la basse, Samuel Garcia à l'accordéon, Marc Benabou aux percussions.


Le répertoire a naturellement  égrené quelques uns des titres attendus d'Yves (C'est l'heure, Athées souhaits, Célibataire, Je passais par hasard, des mains de femme, le Coquelicot, Yen a qui...) mais  aussi de surprises qui ont pris la forme de duos. En vrac,  Yves Jamait et Jean Guidoni pour un Djemila à deux voix, Agnès Bihl et Yves dans Jamais plus jamais,  des Joyeux Urbains et Jamait reprenant Trois vieux papis de Gotainer, Yves et Aldebert pour un très joli Plus tard quand tu seras grand, Karimouche et Yves Jamait dans le "révolutionnaire" Les Bourgeois de Jacques Brel, Jean-Félix Lalanne et Yves dans Vierzon...

 

Merci à Didier Grebot pour cette composition.


Ces quelques images, en diaporama, noir et blanc ou couleur, pour restituer un peu de cette soirée...


Pour visualiser la galerie, cliquez sur la photographie ci-dessous.

 

Presentation-nuit-des-musiciens-copie.jpg

Repost 0
Published by Stanislas Fonlupt & Geraldine Joigneault - dans SPECTACLES
commenter cet article
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 19:48

 

POUR VISUALISER LA GALERIE PHOTO " Côté Scène ", CLIQUEZ SUR L'IMAGE CI-DESSOUS.

 

Pour la deuxième édition des « Enchantés » à Saint Sébastien sur Loire, Yves Jamait , nous a invité sous le magique Magic Mirror, pour son « BAR à JAMAIT », le temps de deux soirées.

Dans une ambiance cabaret, à la fois jazz, java, musette, tango, rock … Yves en compagnie de ses amis, Amélie - les - Crayons, Daniel Fernandez, Enzo Enzo, Sarcolet, Le Bel Hubert, Agnès Bilh, Anne Sylvestre, Vincent Rocca, Thierry Romanens, Gérard Morel, Jehan et Albert Magister, nous a transporté dans un bistrot, riche en rencontres et en émotions.

Personne ne peut passer à côté de cette amitié qui se dégage.

 

Tous accompagnés par son groupe : Yvon Cherry (basse et contre basse électriques), Marc Benabou dit Marquito (batterie), Laurent Delort dit Al (guitare acoustique-électrique), Christophe Marozzi (accordéon et piano ).

 

Un beau mélange de poésie réussi encore une fois, par le charismatique Yves.

Ce n’est donc pas par hasard que nous sommes ressortis enchantés de ce tour de chant.

Une belle soirée entre potes dans un lieu idéalement choisi … vivement l’année prochaine !

 

Sans oublier David Tran pour la régie plateau, Jean Marc Poignot ( tour manager ) et Didier Grebot pour la direction artistique et la mise en scène .

 

Bravo et encore merci.

Bar-a-Jamait-2010.jpg


POUR VISUALISER LA GALERIE PHOTO, CLIQUEZ SUR L'IMAGE.

Une fois le lien activé, lancé le diaporama, les miniatures s'affichent en balayant le bas de l'écran avec la souris.

 

Bonne visite.

 

 

Photographies Géraldine Joigneault et Stanislas Fonlupt - Bar à Jamait 2010 - Saint Sébastien sur Loire

 

Repost 0
Published by Stanislas Fonlupt & Geraldine Joigneault - dans SPECTACLES
commenter cet article
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 22:18
Michele-Bernard.jpg

Michèle Bernard

DES NUITS NOIRES DE MONDE

PARIS - CAFE DE LA DANSE

Samedi 24 avril 2010 – 20h30

5 passage Louis Philippe – 11° - métro Bastille

20€ /15€ - Réservations : 0 892 68 36 22




C'est aussi un disque Live qui vient de paraître chez EPM / Universal  qui nous a été recommandé mais que nous n'avons pas encore écouté (ce qui ne saurait tarder...).

 

 

Voyage musical pour chanteuse, chœur de femmes et orgue de barbarie

De et par Michèle Bernard

avec le groupe EVASION et Patrick Mathis à l'orgue de barbarie

 

 

Il y a 25 ans, le printemps de Bourges la consacra « révélation de l’année ».

Aujourd’hui après cinq vinyles, treize disques (dont trois récompensés par le prix Charles Cros), plus de 200 chansons et des projets et créations sans cesse en tête, Michèle Bernard présente sa nouvelle création.


Accompagnée des cinq magnifiques voix du groupe Evasion et de l’étonnant orgue de barbarie de Patrick Mathis, Michèle Bernard nous emmène sur les chemins des "Nuits Noires de Monde".

Au cours de ce voyage musical foisonnant, des chants polyphoniques d’origines multiples, des contes, des chansons populaires, des musiques savantes, des emprunts aux poètes et à la tradition, des berceuses, des chants guerriers pour dire la peur de l’homme pour l’ailleurs, l’autre, l’inconnu, l’étranger.... pour dire surtout la folie des humains et leurs contradictions… mais aussi notre immense besoin de croire à un monde plus beau.

 

"Des Nuits Noires de Monde", un voyage en perpétuel mouvement, une expérience humaine et musicale forte, une quête utopique !

 

Repost 0
Published by Stanislas Fonlupt & Geraldine Joigneault - dans SPECTACLES
commenter cet article

Who's Who

  • : Expressions
  • Expressions
  • : Music Hall, chansons, photographie. Quelques unes de nos passions. Venez nous rejoindre, aidez nous à enrichir ses pages de vos documents authentiques, aticles, images.
  • Contact

BIENVENUE

Dans une blogsphère déjà bien riche,il est question, dans notre blog polymorphe, de quelques unes de nos passions : photographies, music hall,concerts, spectacles en lien, de près ou de loin, avec la chanson française...

Vous avez aimé ce site et ses articles.
Abonnez-vous à la Newsletter


A PROPOS DE NOUS

blog-expressions-saint-nazaire-geraldine-Joigneault-Stanis.jpg

CONNEXE

Paperblog

.

.